Prendre son petit chien dans les bras = Danger

Publié le 21/06/2016 | Education canine

Peut-être faites-vous partie de ces propriétaires de York Shire ou de Chihuahua « toys » qui, lorsqu’ils rencontrent un autre chien, plus gros, se baissent pour prendre leur toutou dans les bras ? Vous pensez ainsi éloigner le gros et protéger votre tout petit. En réalité, c’est l’inverse qui se produit. Le premier, curieux, s’approche et saute dans tous les sens pour renifler le petit. Ce dernier, contaminé par votre peur, essaie par tous les moyens de se soustraire aux assauts répétés du gros. Si cette situation se renouvelle plusieurs fois, votre chien associera l’espèce canine (dont il fait partie) à un danger et le généralisera à tous les congénères (bien intentionnés ou pas).

dog-555067__340

En empêchant votre animal qui, rappelons-le est un être sociable comme vous, de communiquer avec son espèce, vous le désocialisez, et sans le savoir vous le rendez potentiellement dangereux, capable de mordre ses congénères par peur, provoquant ainsi le conflit que vous redoutiez tant.

Si vous êtes soucieux du bien-être de votre « bébé », mieux vaut agir autrement. Comment ? Tout d’abord, en évitant de paniquer afin que votre chien ne s’aperçoive de rien. Bien sûr, vous gardez votre chien en laisse et vous êtes vigilant. Lorsque vous croisez un congénère également attaché, vous l’évitez en le contournant ou en faisant demi-tour. Si le chien est détaché, vous demandez au propriétaire de le garder au pied. Dans le cas où la personne n’a aucun rappel (75% des cas), alors éloignez-vous dans la direction opposée.

Ceci est bien sûr, une solution d’urgence. En parallèle, il est souhaitable de travailler avec un professionnel pour apprendre à gérer positivement une telle situation tout en désensibilisant votre chien aux congénères. Ainsi, la ballade quotidienne deviendra pour vous et votre chien, source de détente et de plaisir.

york et gros chiens