Pourquoi est-il important d’éduquer son chiot ?

Publié le 29/05/2016 | Education du chiot

Il peut arriver qu’un chien, en réponse à un stimilus externe (sonnette d’entrée, approche d’une voiture…), donne un comportement indésirable pouvant altérer sa santé et/ou porter préjudice aux autres (aboyer, se faire écraser…). C’est également le cas des chiens qui se lèchent les pattes jusqu’au sang ou qui chassent les ombres. Plus grave encore, le cas des chiens mordeurs.

chien agressif

Les causes pouvant expliquer ces comportements « gênants » sont multiples voire associées : une pathologie, un problème génétique, un traumatisme, un défaut d’éducation, de communication ou une inadaptation du milieu.

La rééducation comportementale consiste à remplacer le comportement « indésirable » par un comportement « acceptable ». Pour y parvenir, elle utilise des méthodes, des techniques et des outils qui vont changer positivement l’émotionnel du chien dans une situation donnée. On parle alors de désensibilisation et de contre conditionnement.

Cependant les séances de rééducation canine ne peuvent pas garantir à 100% que le chien ne donne à nouveau le comportement « gênant ». Dans le cas d’un chien qui saute sur les convives ou qui aboie à leur arrivée, ce n’est pas bien grave, on le punit en le mettant à l’attache. Mais dans le cas d’un chien qui mord une personne, les conséquences ne sont pas les mêmes. Pour la personne , elles peuvent être dramatiques. Pour le chien également : soit, il est catégorisé chien dangereux soit, il est euthanasié.

Plus sûr que le programme de rééducation du chien adulte, le programme d’éducation du chiot : face au même stimulus, le jeune animal répètera le comportement appris et renforcé.

Des scénarios catastrophes peuvent être évités si les maîtres débutants ou incompétents demandent conseils auprès d’un professionnel avant que n’apparaissent les comportements gênants voire dangereux. Celui-ci mettra en place un programme d’éducation visant à donner envie au chien de choisir une réponse plutôt qu’une autre, dans une situation donnée. Par exemple, au lieu de renforcer les aboiements, l’éducateur renforcera le fait que le chien n’aboie pas. Il vous montrera comment le familiariser aux autres espèces et comment le socialiser à sa propre espèce. Il vous transmettra ses connaissances et compétences pour que vous deveniez très vite compétent en éducation canine et ainsi, être capable de gérer n’importe quelle situation du quotidien : croisements de chiens, gestion de la prédation… .

Un exercice qu’il ne manquera pas de vous montrer : le partage de nourriture, qui apprend au chiot à gérer sa frustration.