Quel mode d’acquisition du chiot ? Cession ou achat ?

Publié le 08/05/2016 | Acquisition du chiot

Les comportements au travail que vous allez renforcer chez votre chien (encerclement du troupeau, protection, défense, marquage, pistage, rapport, sauvetage …) sont transmis génétiquement. Acheter un chiot de race dont les parents sont inscrits au Livre des Origines Français (LOF) vous apporte des garanties sur sa généalogie et sur l’absence de vices rédhibitoires (maladies graves pour lesquelles le vendeur se porte garant). Cependant, un chiot cédé à titre gracieux ou à un prix modique peut tout à fait convenir à la condition qu’au moins un de ses parents travaille (se déplacer pour le constater de visu).
Par contre, la sélection génétique ne permet pas d’obtenir un chien parfaitement socialisé. Savoir se comporter avec les congénères n’est pas inné chez le chiot. Il s’agit d’un apprentissage que lui transmet d’abord sa mère en lui montrant comment bien communiquer avec ses frères. L’éleveur lui montre comment bien communiquer avec les humains. L’idéal serait que le chiot soit mis en contact avec d’autres chiens et d’autres espèces dès l’âge de 3 semaines. Ensuite, c’est au nouveau propriétaire du chiot de prendre le relais et d’entretenir ses compétences sociales.
En conclusion, y mettre le prix ne vous garantit pas d’avoir un bon chien de travail ou de compagnie. Une bonne généalogie peut aider mais ce qui importe avant tout ce sont de bonnes conditions de vie et d’hébergement pour la mère comme pour ses petits.